Anémie

L’anémie pour commencer

L’anémie est dans notre sang. Nous vous apportons notre soutien pour tous les aspects du diagnostic.

Gamme étendue de produits pour l'anémie
Statut en fer
  • Fer (CC)
  • UIBC (CC)
  • Ferritine (HIA/Elecsys®)
  • Transferrine (HIA)
  • Récepteur soluble de la transferrine (HIA)
  • Céruloplasmine (HIA)
  • Haptoglobine (HIA)
… pour le diagnostic différentiel de l'anémie ferriprive
Statut vitaminique et potentiel antioxydant
  • Active B12 holo (Elecsys®)
  • Vitamine B12 (Elecsys®)
  • Acide folique (Elecsys®)
  • Acide folique (Elecsys®)
  • Homocystéine (CC)

 

… pour confirmer une anémie métabolique
L'anémie…

… est une maladie répandue dans le monde entier caractérisée par un manque d'hémoglobine

… signifie que les concentrations d'hémoglobine dans le sang sont faibles

… peut avoir différentes causes; la plus fréquente est une carence en fer

… touche principalement les femmes en âge de procréer et les enfants en bas âge

Symptômes principaux

Vont de complètement asymptomatique à une faiblesse sévère, de la fatigue, de l'irritabilité, des maux de tête ainsi qu'une faible résistance physique à l'effort et différents degrés d'incapacité de travail.

Classification de l'anémie

Trois catégories principales pour la classification fonctionnelle de l'anémie, sur la  base de la formule sanguine complète et la morphologie des érythrocytes:

Anémie hypoproliférative

Production dans la moelle osseuse perturbée:

  • Type d'anémie le plus fréquent (75% des cas)
  • Généralement due à une carence en fer légère ou modérée, ou à une inflammation chronique
Trouble de la maturation

Maturation des érythrocytes perturbée (érythropoïèse inefficace):

  • Troubles de la maturation cytoplasmique associés à une microcytose et à une hypochromie dus à une carence en fer sévère ou à des anomalies dans la synthèse de la globine ou de l'hème
  • Défauts de la maturation nucléaire associés à une macrocytose, notamment causés par une carence en acide folique ou en vitamine B12
Réduction de la survie des érythrocytes

(Perte de sang/hémolyse)

Anémie: un problème de santé publique mondial

Environ 25% de la population mondiale est touchée, avec une prévalence maximale chez les enfants en bas âge et les femmes enceintes:

infografik

L'anémie est un problème de santé publique mondial touchant les populations des pays riches et pauvres.

Selon un rapport de 2008 de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la prévalence de l'anémie, 1,62 milliard de personnes dans le monde sont touchées par cette maladie. Cela représente 24,8% de la population mondiale.

Les causes de l'anémie sont nombreuses

Les causes de l'anémie sont variées et peuvent être indépendantes les unes des autres, mais surviennent habituellement simultanément.

 

Au niveau mondial, la carence en fer est le principal facteur contribuant à l'apparition de l'anémie, on parle alors d'anémie ferriprive (iron deficiency anemia, IDA).

On suppose généralement que 50% des cas d'anémie sont dus à une carence en fer. Cette proportion peut varier en fonction des conditions locales selon le groupe de population et la région.

 

Les termes d'anémie ferriprive et d'anémie sont souvent utilisés de façon interchangeable. La prévalence de l'anémie est également souvent utilisée comme indicateur de l'anémie ferriprive.

Les facteurs de risque les plus importants de l'anémie ferriprive comprennent:

  • un faible apport en fer
  • une mauvaise absorption du fer dans le cadre des régimes alimentaires riches en phytates et en composés phénoliques et durant les phases de vie où les besoins en fer sont particulièrement élevés, comme la croissance et la grossesse.

 

Parmi les autres causes de l'anémie figurent:

  • une perte de sang importante due aux règles (ménorragie) peut entraîner une baisse du taux d'hémoglobine (Hb) dans le sang.
  • Cela s'applique également aux maladies infectieuses telles que la malaria, le VIH et la tuberculose, aux infections parasitaires telles que les ankylostomoses, l'ascaridiose et la bilharziose, et aux maladies chroniques telles que les maladies inflammatoires de l'intestin et le cancer.
  • D'autres carences en micronutriments, notamment les vitamines A et B12, l'acide folique, la riboflavine et le cuivre, peuvent également augmenter le risque d'anémie
  • De plus, des défauts génétiques affectant la prévalence de l'anémie dans certains groupes de population (par exemple les hémoglobinopathies ou la drépanocytose) peuvent être pris en considération
Références
  • de Benoist, et al., “Worldwide prevalence of anaemia 1993–2005, WHO Global Database on Anaemia”, World Health Organization 2008
  • Thomas C., Thomas L. (2002).  Biochemical markers and hematologic indices in the diagnosis of functional iron deficiency. Clin Chem 48, 1066-76.
  • Liu & Kaffes (2012). European Journal of Gastroenterology & Hepatology, Vol 24 No 2
  • M. Wick et al. (2011). Clinical aspects and laboratory. Iron metabolism, anemias.Springer Verlag, Wien, New York, 7th edition, p28-29;71
  • Black, R.E., Victora, C.G., Walker, S.P. et al. (2013). Maternal and child undernutrition and overweight in low-income and middle-income countries. Lancet 382 (9890), 427-451.
  • http://accessmedicine.mhmedical.com/content.aspx?bookid=331&sectionid=40726841
  • http://accessmedicine.mhmedical.com/content.aspx?bookid=331&sectionid=40726784;Chapter 57:anemia and polycythemia
  • http://accessmedicine.mhmedical.com/content.aspx?bookid=331&sectionid=40726843;Chapter 105:Megaloblastic anemias