Virus image

Comment le test rapide de détection des anticorps anti-SARS-CoV-2 fonctionne-t-il?1

 

Le laboratoire SARS-CoV-2 dans votre poche. Obtenez les résultats dans un délai de 10 à 15 minutes1 au plus près du patient (Point-of-Care), sans avoir besoin d’analyseur. 

Test icon

Ce test peut être utilisé pour déterminer si les patients ont déjà été infectés par le virus et s’ils ont donc des anticorps (IgM/IgG) dirigés contre ce dernier dans le sang.

Illustration

1.

Le sang est prélevé sur le bout du doigt du patient. Deux gouttes (volume total de 20 µl), prélevées avec un tube capillaire, sont suffisantes.1

Illustration

2.

Le sang est appliqué sur le puits d’échantillon de la bandelette test.1

Illustration

3.

On ajoute verticalement trois gouttes de solution tampon dans le puits d’échantillon du dispositif de test.1 

Illustration

4.

Les résultats sont disponibles en 10 à 15 minutes.1

Ci-dessous, vous en apprendrez davantage sur le dispositif de test qui produira le résultat du patient.

Illustration

4a.

Dans un premier temps, une maille spéciale est utilisée pour séparer les globules rouges et blancs du reste de la phase liquide du sang appelé plasma. Le plasma restant et la solution tampon peuvent s’écouler à travers la membrane de la bandelette.

Le test rapide de recherche des anticorps SARS-CoV-2 comporte trois lignes contenant des réactifs spécifiques sur la surface de la membrane de nitrocellulose : la ligne de contrôle «C», «G» et «M» pour les deux différents types d’immunoglobulines détectées. Avant l’application de l’échantillon, aucune ligne de test n’est visible.

Illustration

4b.

Les anticorps IgM et IgG du SARS-CoV-2 présents dans l’échantillon interagissent avec des antigènes porteurs de particules d’or. Le résultat produit est un complexe anticorps-antigène-particules d’or.1

Les antigènes utilisés dans le test sont la nucléocapside et les protéines spike du SARS-CoV-2.

Illustration

4c.

Les complexes formés migrent vers les lignes de test «M» et/ou «G». Si des anticorps IgM et/ou IgG sont présents dans l’échantillon, les complexes correspondants se lient spécifiquement à la ligne de test correspondante. Les particules d’or fournissent la coloration visible de la ligne de test. 

Les complexes IgG sont capturés et fixés sur la membrane par des anticorps monoclonaux anti-IgG humaines appliqués à la ligne de test, les complexes IgM par des anticorps monoclonaux anti-IgM humaines.

Illustration

4d.

La troisième ligne qui apparaît est la ligne de contrôle "C". Elle sert à contrôler le processus. Elle apparaît toujours lorsque la procédure de test a été correctement exécutée.1

Si la ligne de contrôle n’est pas apparue, cela peut être dû, par exemple, à une application insuffisante de liquide (sang du patient et/ou tampon) dans le puits d’échantillon du dispositif de test. Le test est alors rendu invalide.

Illustration

5.

Une fois la procédure terminée, le résultat du test apparaît au bout de 10 à 15 minutes. 1 Il est positif si la ligne de contrôle et au moins une ligne de test «M» ou «G» sont apparues. Il est déconseillé de lire le test après 15 minutes car cela peut entraîner de faux résultats. 1

Le test rapide des anticorps SARS-CoV-2 est une méthode de détection qualitative. Cela signifie qu’il ne peut donner aucune information sur le niveau de concentration d’anticorps dans l’échantillon.

Illustration

6.

Les résultats des tests peuvent aider les professionnels de santé à prendre rapidement les bonnes décisions.

Références

 

  1. SARS-CoV-2 Rapid Antibody Test, Package Insert 2020-07, V1.0

SARS-CoV-2 Rapid Antibody Test est un immunodosage chromatographique rapide pour la détection qualitative in vitro des anticorps dirigés contre le SARS-CoV-2 dans le sérum, le plasma et le sang total humains.
Dispositif médical de diagnostic in vitro.
Mandataire : MT Promedt Consulting GmbH (Allemagne) – Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique