Contribution

Traumatisme crânien léger

Banner

Comment prendre en charge un patient présentant un traumatisme crânien léger ?

 

En France, chaque année, 155 000 patients présentent un traumatisme crânien dont les principales causes sont les chutes, les accidents de la voie publique et les agressions1.
 
90% des traumatismes crâniens sont considérés comme légers1.
 
Le traumatisme crânien léger correspond à une perte de connaissance brève de quelques instants (moins d'une heure) et une amnésie du traumatisme et des instants qui suivent (amnésie post-traumatique, de durée inférieure à 24 heures)1.
 
L'évolution en est le plus souvent favorable : 90% des personnes récupèrent sans séquelles, en moins de 3 à 6 mois, mais 10% gardent des séquelles plus ou moins importantes2.
 
Pour évaluer la gravité des traumatismes, le recours à un scanner cérébral est souvent la règle. Pourtant il ne révèle des lésions significatives que dans moins de 10% des cas3 et s'avère coûteux.
 

Sensibilisés aux problèmes de temps d'attente pour les patients, à  leur prise en charge retardée compte tenu de l'engorgement des services d'urgences, aux risques potentiels liés à l'exposition aux radiations4 et aux problèmes liés aux coûts, des praticiens urgentistes et des biologistes médicaux se sont intéressés au dosage de la protéine S100β pour une meilleure prise en charge des patients.

 

 

La place de la protéine S100β dans la prise en charge du traumatisme crânien léger aux urgences

 

 

Parce que la grande majorité des patients ayant éprouvé un traumatisme crânien léger sont à faible risque de complications, le dosage de la protéine S100 permet d’indiquer le scanner aux seuls patients le nécessitant réellement.
 
Cette protéine se dose par une simple prise de sang. 
 
 

Sources

 

  1. France Traumatisme Crânien - Prise en charge des traumatismes crâniens légers aux urgences Par le Docteur M. Raphaël, Chef de service urgences adultes CHU Bicêtre, 2014. http://www.france-traumatisme-cranien.fr/fr/traumatisme-cranien-leger/circonstances-du-tcl - Dernier accès en septembre 2020

  2. Mieux comprendre le Traumatisme Crânien et les Lésions Cérébrales : Union Nationale des Associations de Familles de Traumatisés crâniens et de Cérébro-lésés / http://www.traumacranien.org/index.php?option=com_content&view=article&id=58&Itemid=77 - Dernier accès Juillet 2020
  3. J. Simon-Pimmel,F. Lorton,N. Guiziou,K. Levieux,B. Vrignaud,J.L. Orsonneau,B. Dupas,C. Gras-Leguen : SFP PC-51 - La protéine S100B limite les scanners dans le TC léger., Archives de Pediatrie, Elsevier. May 2014
  4. M. S. Pearce, J. A. Salotti, et al., (2012) r adiation exposure from ct scans in childhoodand subsequent risk of leukaemia and brain tumours: a retrospective cohort study.Lancet.380(9840): 499–505.)

 

Autres références :

 

  • Biberthaler P,  Linsenmeier U,  Pfeifer KJ,  Kroetz M,  Mussack T,  Kanz KG. Serum S-100B concentration provides additional information for the indication of computed tomography in patients after minor head injury: a prospective multicenter study. Shock. 2006;25: 446-453.
  • Zongo D,  Ribéreau-Gayon R,  Masson F,  Laborey M, Contrand B, Salmi LR et al. S-100B protein as a screening tool for the early assessment of minor head injury. Ann Emerg Med 2012; 59: 209-18.
  • Beaudeux J-L, Laribi S. La protéine S100B, marqueur biologique de tri pour le diagnostic du traumatisme crânien léger. Ann Biol Clin 2013;71 (spécial 1) : 71-8