Gamme de tests pour le diagnostic du cancer du poumon

Examens pour les poumons
Améliorer le diagnostic grâce au portefeuille de tests IHC

Les statistiques du cancer du poumon démontrent clairement sa gravité. En 2018 en France, 47 000 nouveaux cas et 33 000 décès par cancer du poumon ont été dénombrés. Le taux de survie à 5 ans n'atteint que 17%17. Dans ce contexte, il est important pour les pathologistes de caractériser avec précision le type de tumeur auquel le patient fait face. Roche Diagnostics propose une gamme complète d’outils de diagnostic pour caractériser le cancer du poumon. Notre gamme de tests IHC vous apporte la sensibilité et la spécificité dont vous avez besoin.

Une gamme de tests de diagnostic du cancer du poumon qui a fait ses preuves

Notre portefeuille éprouvé de tests pour le diagnostic du cancer du poumon facilite la stratification de la maladie, pour par exemple les carcinomes pulmonaires non à petites cellules (CPNPC), les carcinomes neuroendocrines et leurs divers sous-types.

p40
Anticorps primaire monoclonal de lapin ROS1 (SP384)18
  • CE-IVD, pré-optimisé et prêt à l'emploi
  • Forte corrélation avec le statut du test de FISH (92,5% OPA)1
  • Forte concordance entre pathologistes (96,4% OPA)2
  • Selon l'étude ROSING, étude multicentrique sur 55 échantillons ROS1 positifs16 :
    • l'anticorps ROS1 (SP384) est plus sensible que l'anticorps ROS1 (D4D6) de Cell Signaling Technology, quel que soit le seuil de lecture utilisé.
    • Le clone SP384 présente un marquage plus homogène que celui du D4D6 (7,5 % de cas hétérogènes avec SP384 versus 56,4 % des cas avec D4D6).
    • Le clone SP384 marque dans 97,2 % des cas les pneumocytes de type II non néoplasiques (en particulier à la périphérie du nodule tumoral ou dans un emplacement sous-pleural), ce qui permet de les utiliser comme contrôle de qualité interne. Avec le D4D6, ces pneumocytes ne sont marqués que dans 58,9 % des cas
p40
Anticorps primaire monoclonal de lapin anti-p40 (BC28)19

 

  • Des études indiquent que les anticorps anti-p40 sont aussi sensibles que les anticorps anti-p63 dans le carcinome épidermoïde3,4,5
  • Peut remplacer p63 dans divers types de tumeurs6,7
  • Peut servir pour établir le diagnostic différentiel du cancer du poumon avec d'autres marqueurs clés8,9
Coloration immunohistochimique des cellules basales (34ßE12 + p63)
Anticorps primaire monoclonal de lapin TTF-1 (SP141)20

 

  • Aide à l’analyse des carcinomes métastatiques d'origine inconnue10
  • Détection des carcinoïdes pulmonaires égale ou supérieure à celle des autres clones disponibles sur le marché11
  • Couramment utilisé pour établir la stratification avec d'autres marqueurs clés8,9
Coloration immunohistochimique des cellules basales (34ßE12 + p63)
Anticorps primaire monoclonal de souris anti-Cytokératines 5 & 6 (D5/16B4)21

 

  • Aide à l'identification du carcinome cellulaire squameux12
  • Aide à différencier le mésothéliome malin de l'adénocarcinome pulmonaire13
  • Couramment utilisé pour établir la stratification avec d'autres marqueurs clés8,9
Coloration immunohistochimique des cellules basales (34ßE12 + p63)
Anticorps primaire monoclonal de souris anti-Napsin A (MRQ-60)22

 

  • Utile pour identifier les carcinomes pulmonaires primaires et métastatiques14
  • Hautement spécifique pour l'identification des adénocarcinomes pulmonaires8
  • Couramment utilisé pour établir la stratification avec d'autres marqueurs clés8,9

Références

 

  1. Huang, R. et al. P2.09-13 Correlation of ROS1 (SP384) Immunohistochemistry with ROS1 Rearrangement Determined by Fluorescence In Situ Hybridization. 19th World Conference on Lung Cancer Abstracts.https://doi.org/10.1016/j.jtho.2018.08.1310, consulté en mars 2021
  2. Hanlon Newell, A. et al. MA26.07 ROS1 (SP384) Immunohistochemistry Inter-Reader Precision Between 12 Pathologists. IASLC 2018 19th World Conference on Lung Cancer Abstracts https://doi.org/10.1016/j.jtho.2018.08.543, consulté en mars 2021
  3. Bishop, Justin A, Julie Teruya-Feldstein, William H Westra, Giuseppe Pelosi, William D Travis and Natasha Rekhtman. p40 (∆Np63) is superior to p63 for the diagnosis of pulmonary squamous cell carcinoma. Modern Pathology. 2012 Mar;25(3):405-15.
  4. Chen, Xiangbai, Yunhau Bao, Rebecca Wong, Katerina Politi, Lizhuo Jiao, Scott Gettinger, Robert Homer, David Chieng, Guoping Cai. [351] The Role of p40 Immunostain in the Cytological Differential Diagnosis of Squamous Cell Carcinoma and Adenocarcinoma of the Lung. USCAP Abstract. 2013
  5. Vogt, Adam P, Cynthia Cohen, Momin T Siddiqui. [436] p40 (ΔNp63): A Highly Sensitive and Specific Immunohistochemical (IHC) Marker for Diagnosing Pulmonary Squamous Cell Carcinomas (SQCC) in Fine Needle Aspirates. USCAP Abstract. 2013.
  6. Tacha, David PhD; Ryan Bremer, PhD; Thomas Haas, DO; Weiman Qi, PhD, MD. An Immunohistochemical Analysis of a Newly Developed, Mouse Monoclonal p40 (BC28) Antibody in Lung, Bladder, Skin, Breast, Prostate and Head and Neck Cancers. Arch Pathol Lab Med. 2014 Oct;138(10):1358-64. doi: 10.5858/arpa.2013-0342-OA
  7. Sailer et al. Comparison of p40 (DNp63) and p63 expression in prostate tissues – which one is the superior diagnostic marker for basal cells? Histopathology. 2013. 63: 50-56.
  8. Wei Zhao, Hui Wang, Yan Peng, Bo Tian, Lei Peng, Da-Chuan Zhang. ΔNp63, CK5/6, TTF-1 and napsin A, a reliable panel to subtype non-small cell lung cancer in biopsy specimens. Int J Clin Exp Pathol. 2014; 7(7): 4247-4253.
  9. Kai Zhang, Hongbin Deng, and Philip T. Cagle (2014) Utility of Immunohistochemistry in the Diagnosis of Pleuropulmonary and Mediastinal Cancers: A Review and Update. Archives of Pathology & Laboratory Medicine: Décembre 2014, Vol. 138, No. 12, pp. 1611-1628.
  10. Daniel Misch, Torsten Blum, Christian Boch, Timo Weiss, Catharina Crolow, Sergej Griff, Thomas Mairinger, Torsten T Bauer and Jens Kollmeier. Value of thyroid transcription factor (TTF)-1 for diagnosis and prognosis of patients with locally advanced or metastatic small cell lung cancer. Diagnostic Pathology (2015) 10:21
  11. Vidarsdottir H. et al - Comparison of Three Different TTF-1 Clones in Resected Primary Lung Cancer and Epithelial Pulmonary Metastases. Am J Clin Pathol. 2018 Oct 24;150(6):533-544.
  12. A. Kargi, D. Gurel, B. Tuna, The diagnostic value of TTF-1, CK 5/6, and p63 immunostaining in classification of lung carcinomas. Appl Immunohistochem Mol Morphol. 2007 Dec;15(4):415-20.
  13. N.G. Ordòñez. Value of cytokeratin 5/6 immunostaining in distinguishing epithelial mesothelioma of the pleura from lung adenocarcinoma. Am J Surg Pathol. 1998 Oct;22(10):1215-21.
  14. Ye J, Findeis-Hosey JJ, Yang Q, McMahon LA, Yao JL, Li F, Xu H. Combination of napsin A and TTF-1 immunohistochemistry helps in differentiating primary lung adenocarcinoma from metastatic carcinoma in the lung. Appl Immunohistochem Mol Morphol. 2011 Jul;19(4):313-7.
  15. Assessment run 45 ALK. NordiQC. http://www.nordiqc.org/downloads/assessments/45_14.pdf Mis à jour en 2015, consulté le 12 juillet 2021
  16. Assessment of a New ROS1 Immunohistochemistry Clone (SP384) for the Identification of ROS1 Rearrangements in Non-Small Cell Lung Carcinoma Patients: the ROSING Study - J Thorac Oncol. 2019 Dec;14(12):2120-2132. doi: 10.1016/j.jtho.2019.07.005. Epub 2019 Jul 23. PMID: 31349061)
  17. https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Les-chiffres-du-cancer-en-France/Epidemiologie-des-cancers/Les-cancers-les-plus-frequents/Cancer-du-poumon, Consulté en janvier 2021
  18. Fiche technique ROS1 (SP384) Rabbit Monoclonal Primary
    Antibody, révision A, 05/2019
  19. Fiche technique anti-p40 (BC28) Mouse Monoclonal Primary Antibody, révision A, 03/2015
  20. Fiche technique anti-Thyroid Transcription Factor-1 (SP141) Rabbit Monoclonal Primary Antibody, revision E, 08/2017
  21. Fiche technique, révision D, 10/2010
  22. Fiche technique Napsin A (MRQ-60) Mouse Monoclonal Primary Antibody, Révision 1, 11/2017

Les systèmes et réactifs de la gamme VENTANA sont destinés aux techniques de coloration sur lames des échantillons en anatomopathologie.
Dispositif médical de diagnostic in vitro, excepté la série Discovery qui est à usage recherche uniquement.
Fabricant/Mandataire : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne) – Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans les manuels ou notices d’utilisation.