Elecsys® Anti-HBs II

Test immunologique pour la détermination quantitative des anticorps dirigés contre l’antigène de surface du virus de l’hépatite B (HBsAg)

Elecsys® Anti-HBs II

Test immunologique pour la détermination quantitative des anticorps dirigés contre l’antigène de surface du virus de l’hépatite B (HBsAg)

L’hépatite B est une infection du foie potentiellement mortelle causée par le virus de l’hépatite B (VHB). Le virus se transmet par contact avec le sang ou avec d’autres fluides corporels provenant d’une personne infectée.1 La maladie n’est pas toujours spontanément résolutive: chez les adultes, environ 5% des infections aiguës prennent une forme chronique, avec différents degrés de sévérité; 90% des nourrissons infectés développeront une hépatite B chronique.1

Actuellement, env. 257 millions de personnes sont touchées par une infection par le VHB. En 2015, l’hépatite B était la cause de 887 000 décès, principalement suite à des complications (p. ex. cirrhose et carcinome hépatocellulaire).1 L’anti-HBs est un anticorps dirigé contre l’antigène de surface du virus de l’hépatite B (HBsAg).2,3 L’anticorps anti-HBs est encore détectable plusieurs semaines après la disparition de l’HBsAg.4,5

Les anticorps anti-HBs peuvent se former après une infection par le VHB ou après une vaccination contre l’hépatite B.4,5 Les anticorps sont dirigés contre le déterminant «a» de l’HBsAg, commun à tous les sous-types, et contre des déterminants spécifiques aux sous-types.2,6,7

Les tests anti-HBs sont utilisés afin de vérifier la nécessité et l’efficacité d’une vaccination3,5,8 ou de suivre l’évolution de la maladie après une infection aiguë par le VHB.4

 

Elecsys® Anti-HBs II

Elecsys® Anti-HBs II

  • Systèmes

    Analyseur cobas e 411, modules cobas e 601 / cobas e 602, module cobas e 801

  • Durée du test

    18 minutes

  • Principe du test

    Méthode sandwich à deux antigènes

  • Étalonnage

    2 points

  • Interprétation

    <10 U.I./l = non réactif
    ≥10 U.I./l = réactif

     

     

     

  • Traçabilité

    Première norme de référence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de 1977

  • Matériel pour les échantillons

    Tubes de prélèvement standard ou tubes avec gel séparateur.
    Plasma K2 EDTA et K3 EDTA.

  • Volume d’échantillon

    40 μl pour l’analyseur cobas e 411, les modules cobas e 601 / cobas e 602
    24 μl pour le modulenbsp;cobas e 801

  • Stabilité à bord

    8 semaines pour l’analyseur cobas e 411, les modules cobas e 601 / cobas e 602
    16 semaines pour le module cobas e 801

  • Précision intermédiaire dans les échantillons positifs

    Analyseur cobas e 411: CV de 4,4 à 4,6%
    Modules cobas e 601 / cobas e 602: CV de 1,9 à 2,8%
    Module cobas e 801: CV de 1,5 à 6,3%

     

     

     

  • Sensibilité relative

    100% (n = 296, vaccinés)
    100% (n = 373, guéris après une infection par le VHB)

  • Spécificité relative

    99,78% (n = 2673, donneurs de sang)
    99,45% (n = 1623 échantillons de routine)

     

     

     

Références

 

  1. WHO. Hépatite B. Fact sheet no 204. Disponible sur: http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs204/fr, consultée en novembre 2017.
  2. Seeger, C., Zoulim, F., Mason, W.S. (2007). Hepadnaviruses. In: Field’s Virology, Knipe DM, Howley RM (eds), 5th edition, Lippincott Williams and Wilkins, Philadelphia, USA. Chapter 76, 2977-3029.
  3. OMS (2009). Vaccins contre l’hépatite B. Document hebdomadaire sur l’épidémiologie; 84:405–20.
  4. Liaw, Y.F., Chu, C.M. (2009). Hepatitis B virus infection. Lancet 373, 582-592.
  5. Caspari, G., Gerlick, W.H. (2007). The serologic markers of hepatitis B virus infection – proper selection and standardized interpretation. Clin Lab 53, 335-343.
  6. Kramvis, A., Kew, M., François, G. (2005). Hepatitis B virus genotypes. Vaccine 23, 2409-2423.
  7. Michel, M.L., Tiollais, P. (2010). Hepatitis B vaccines: protective efficacy and therapeutic potential. Pathol Biol (Paris) 58, 288-295.
  8. Elgouhari, H.M., Abu-Rajab Tamini, T.I., Carey, W. (2008). Hepatitis B virus infection: understanding its epidemiology, course, and diagnosis. Cleve Clin J Med 75, 881-889.