Contribution

Les biomarqueurs Elecsys® LCR pour le diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer

Des résultats fiables et cliniquement validés pour garantir aux patients les soins qu’ils méritent

La maladie d’Alzheimer (MA) constitue un problème majeur de santé publique.1 Le nombre total de personnes atteintes de démence en Suisse devrait atteindre 315 400 en 20502, et 152 millions dans le monde.1 62 % des cas sont causés par la MA.

Plus de 50% des personnes atteintes de démence ne bénéficient pas d’un diagnostic officiel4-7 et des études récentes ont révélé que la moitié des soignants estiment qu’un diagnostic plus précoce de la MA aurait été préférable.8

Les biomarqueurs tels que le peptide amyloïde et la protéine tau sont recommandés pour le diagnostic de la MA et le recrutement dans les essais cliniques.9,10 Plusieurs études ont confirmé que certaines méthodes d’imagerie, telles que la détection d’amyloïde par tomographie par émission de positrons (PET), et les biomarqueurs du liquide cérébrospinal (LCS ou CSF en anglais) sont des indicateurs valables des changements neuropathologiques de la MA.11

Les tests MA CSF Elecsys® peuvent détecter la positivité à l’amyloïde, améliorant ainsi l’exactitude du diagnostic et la confiance du médecin.13,14

L’examen de l’amyloïde par tomographie par émission de positrons (PET) détecte la pathologie amyloïde dans le cerveau, mais présente plusieurs restrictions dans la mise en œuvre de la routine clinique: technique coûteuse, qui nécessite des unités spécialisées, de l’équipement et qui expose le patient à la radioactivité.15-18

Les tests MA LCS Elecsys® sont concordants avec le PET scan et offrent une solution alternative pour la détection d’une positivité à l’amyloïde.12,14

Distribution des biomarqueurs pTau et Abeta42 du LCS

Distribution des biomarqueurs pTau et Abeta42 du LCS colorés en fonction du résultat de la classification visuelle de la TEP12,14

.

Les ratios Elecsys® (pTau/Abeta42, tTau/Abeta42) atteignent 90% de concordance avec le PET scan à l’amyloïde. Un résultat supérieur à la valeur seuil est cohérent avec une lecture visuelle positive du PET scan.12,14

La concordance entre les résultats de l’analyse des biomarqueurs du CSF et la lecture visuelle du PET scan à l’amyloïde a été évaluée à l’aide de 277 échantillons de CSF provenant de la cohorte Biomarkers For Identifying Neurodegenerative Disorders Early and Reliably (BioFINDER) de patients souffrant de déclin cognitif subjectif (SCD) et de MCI.12,14

Performance des seuils de biomarqueurs du CSF par rapport à la lecture visuelle du PET scan à l’ amyloïde.12,14.

  Cut-off (+)  
Cut-off (-)    PPA %  NPA %  OPA %
Elecsys® pTau/ Abeta42  >0.023 ≤ 0.023 90.9 (83.9-95.6)

89.2 (83.5-93.5) 

89.9 (85.7-93.2)   
Elecsys® tTau/ Abeta42 > 0.28 ≤ 0.28 90.9 (83.9-95.6)  89.2 (83.5-93.5)  89.9 (85.7-93.2)
Remarque: PPA: pourcentage de concordance positive; NPA: pourcentage de concordance négative; OPA: pourcentage de concordance globale. Les valeurs entre parenthèses sont des intervalles de confiance à 95 %.
HCP devant un ordinateur

Les tests Elecsys® MA LCS permettent un diagnostic précoce ainsi qu’une intervention rapide en identifiant les patients souffrant de MCI avec un risque de progression vers la MA.14

L’identification de la progression de la maladie est essentielle pour planifier le traitement et les soins des patients. Les biomarqueurs du LCS peuvent détecter les sujets présentant un risque plus élevé de développer la MA.19

Les tests MA LCS d’Elecsys® contribuent à distinguer les patients présentant un risque élevé de ceux présentant un risque faible de déclin cognitif, tel que défini par une modification du score clinique (échelle d’évaluation clinique de la démence – somme des cases, CDR-SB; Mini Mental State Exam, MMSE) sur une période de 2 ans.12,14

Distribution des biomarqueurs pTau et Abeta42 du LCS

Moyenne basée sur le modèle +/- erreur standard du score CDR-SB des patients négatifs (bleu) et positifs (aqua) pour les biomarqueurs lors d’un suivi à 0, 6, 12 et 24 mois. Un score CDR-SB plus élevé implique une détérioration de la fonction cognitive du patient.12,14

Chargement de l’emballage de réactifs

Les seuils validés cliniquement d’Elecsys® facilitent l’adoption par le laboratoire14,20

Des seuils de concentration universels sont déjà appliqués pour de nombreux biomarqueurs dans la routine clinique, par exemple HbA1c pour le diabète. L’étape suivante consiste à appliquer le même concept aux biomarqueurs de la maladie d’Alzheimer afin de garantir une interprétation universelle des résultats.20

Les tests MA LCS d’Elecsys® disposent de seuils validés cliniquement qui facilitent et standardisent l’interprétation des résultats dans le monde entier.14,20

Les seuils de concordance entre les tests Elecsys® MA LCS et le PET scan à l’amyloïde ont été établis à partir des lectures visuelles du PET scan puis validés pour l’allégation de progression clinique.12,14

Seuils du portefeuille MA LCS Elecsys®11

      Cut-off (+)    Cut-off (-)   
 Abeta 42  ≤ 1030 pg/mL  > 1030 pg/mL
 pTau  > 27 pg/mL  ≤ 27 pg/mL
 tTau  > 300 pg/mL  ≤ 300 pg/mL
 pTau / Abeta 42   > 0.023 pg/mL  ≤ 0.023 pg/mL
 tTau / Abeta 42  > 0.28 pg/mL ≤ 0.28 pg/mL

Vos résultats gagnent en fiabilité grâce à Elecsys®12,21

Les tests MA LCS d’Elecsys® permettent d’obtenir extrêmement exacts et précis. Cela est étayé par des données internes12 et confirmé dans le cadre des cycles de contrôle qualité de l’Alzheimer’s Association (AAQC), où les résultats d’Elecsys® surpassent ceux des tests manuels (en vert) et automatisés (en bleu clair).21

Précision intermédiaire des tests MA LCS Elecsys®12

  Coefficient de variation (CV%)  
AB42 2 ≤6
pTau ≤2,5
tTau ≤2,5
Diagramme boîtes à moustaches

CV% pour les tests manuels et automatisés du LCS dans les cycles de l’AAQC (2014-2020) – biomarqueur: β-amyloïde (1-42) du LCS21

Les boîtes à moustaches en vert représentent les tests manuels et celles en bleu les tests automatisés.

Tester les paramètres de la MA devient une manipulation rapide et entièrement intégrée.12

Une fois l’échantillon placé dans l’analyseur, les résultats sont obtenus en 18 minutes, ce qui représente une nette amélioration par rapport aux précédents tests immuno-enzymatiques (ELISA) manuels.12,20

Contrairement à la plupart des principaux fournisseurs, qui sont limités à la taille de l’instrument, avec cobas®, vous pouvez réaliser les tests sur l'instrument cobas® de votre choix, du plus petit au plus grand.12

  1. Alzheimers Disease International. (2018). World Alzheimer Report 2018. 
  2. https://www.bag.admin.ch/bag/de/home/zahlen-und-statistiken/zahlen-fakten-demenz.html
  3. Knapp et al. (2014). Dementia UK: Update. © Alzheimer’s Society 2014
  4. Lopponen, M. et al. (2003). Diagnosing cognitive impairment and dementia in primary health care - a more active approach is needed. Age Ageing 32(6), 606-12.; 
  5. Boustani M, et al. (2003) Screening for Dementia in Primary Care: A Summary of the Evidence for the U.S. Preventive Services Task Force 2003;138(11):927–37; 
  6. Valcour VG, et al. (2000) The Detection of Dementia in the Primary Care Setting. Arch Intern Med. 2000;160(19):2964–8; 
  7. Lang L, et al.(2017) Prevalence and determinants of undetected dementia in the community: a systematic literature review and a meta-analysis. BMJ Open 
  8. Alzheimer Europe. European carers’ report (2018) Carer’s experiences of diagnosis in five European countries. 2018. Available at https://www.alzheimer-europe.org/Publications/E-Shop/Carers-report/European-Carers-Report-2018.
  9. FDA (2018). "Early AD: developing drugs for treatment, guidance for industry. Available at: https://www.fda.gov/downloads/Drugs/GuidanceComplianceRegulatoryInformation/Guidances/UCM596728.pdf."
  10. EMA (2018). Guidelines on the clinical investigation of medicines for the treatment of AD. Available at: https://www.ema.europa.eu/documents/scientific-guideline/guideline-clinical-investigation-medicines-treatment-Alzheimers-disease-revision-2_en.pdf.
  11.  Jack, CR, Jr., et al. (2018). "NIA-AA Research Framework: Toward a biological definition of Alzheimer's disease." Alzheimers Dement 14(4): 535-562.
  12. Elecsys® Method Sheet: ms_08821941500V1.0, ms_08821909500V1.0, ms_08846715500V1.0, ms_08846693500V1.0,  ms_08846634500V1.0, ms_08846685500V1.0
  13. Rabinovici, G.D. et al. (2019). Association of Amyloid Positron Emission Tomography With Subsequent Change in Clinical Management Among Medicare Beneficiaries With Mild Cognitive Impairment or Dementia. JAMA 321(13), 1286-1294.
  14. Hansson, O. et al. (2018). CSF biomarkers of Alzheimer’s disease concord with amyloid-β PET and predict clinical progression: A study of fully automated immunoassays in BioFINDER and ADNI cohorts. Alzheimers Dement 14(11), 1470-1481
  15. Blennow, K, et al. (2015). "Amyloid biomarkers in Alzheimer's disease." Trends Pharmacol Sci 36(5): 297-309.
  16. Arnerić, SP, et al. (2017). "Cerebrospinal Fluid Biomarkers for Alzheimer's Disease: A View of the Regulatory Science Qualification Landscape from the Coalition Against Major Diseases CSF Biomarker Team." J Alzheimers Dis 55(1): 19-35.
  17. Frisoni, GB, et al. (2017). "Strategic roadmap for an early diagnosis of Alzheimer's disease based on biomarkers." Lancet Neurol 16(8): 661-676.
  18. Liu, JL, et al. (2017). Assessing the Preparedness of the U.S. Health Care System Infrastructure for an Alzheimer's Treatment, RAND Corporation.
  19. Blennow, K., Shaw, L.M., Stomrud, E. et al. Predicting clinical decline and conversion to Alzheimer’s disease or dementia using novel Elecsys Aβ(1–42), pTau and tTau CSF immunoassays. Sci Rep 9, 19024 (2019). https://doi.org/10.1038/s41598-019-54204-z
  20. Bittner, T, et al. (2016). "Technical performance of a novel, fully automated electrochemiluminescence immunoassay for the quantitation of beta-amyloid (1-42) in human cerebrospinal fluid." Alzheimers Dement 12(5): 517-526.
  21. Alzheimer's Association Quality Control: 2014 (Round 14) to 2020 (Round 34)