Produits & indications

Infections sexuellement transmissibles

Minimiser les risques sanitaires et prévenir la propagation des IST.

Les infections sexuellement transmissibles (IST) représentent une grave menace pour l’humanité, étant donné que plus d’un million de personnes dans le monde sont infectées par une IST chaque année. 1 Selon les estimations, plus de 350 millions de personnes sont contaminées chaque année par des infections curables telles que la chlamydia, la gonorrhée, la syphilis et la trichomonase, et vraisemblablement beaucoup plus sont contaminées par des infections virales incurables telles que le VIH (virus de l’immunodéficience humaine), le HSV (virus Herpes simplex), le HPV (le papillomavirus humain, qui peut causer le cancer du col de l’utérus s’il n’est pas détecté) et l’hépatite B. 1 L’identification de nouveaux pathogènes infectieux sexuellement transmissibles, tels que Mycoplasma genitalium, augmente encore la menace que représentent les IST.

 

La plupart des personnes atteintes d’une IST sont asymptomatiques ou n’ont que des symptômes légers et ne sont même pas conscientes qu’elles sont porteuses de l’agent pathogène. Le dépistage et la détection précoce sont donc essentiels pour minimiser la morbidité et la mortalité et pour réduire la propagation au sein de la population. Les tests diagnostiques sont indispensables à la détection précoce et la gestion des cas.

 

Nécessité d’un diagnostic précoce pour prévenir la transmission et la propagation

 

La lutte contre les infections sexuellement transmissibles (IST) a été déclarée prioritaire par l’Organisation mondiale de la santé, en particulier parce que la résistance aux médicaments constitue une menace sérieuse pour le traitement des IST.1

 

Les IST se transmettent principalement par contact sexuel. Elles représentent l’une des principales causes de maladies aiguës ou chroniques ainsi que de stérilité et entraînent une morbidité et une mortalité importantes.2,3 L’incidence des IST est actuellement en hausse aux États-Unis et dans de nombreux pays européens.4,5 Cela est dû en partie à l’augmentation des comportements sexuels à haut risque et à la diminution des campagnes d’information de la part des autorités sanitaires concernant les IST.

 

Toutefois, l’augmentation des IST déclarées peut également être due à l’amélioration de la détection grâce aux techniques plus précises de diagnostic et aux programmes de dépistage.

 

Roche propose des tests de diagnostic pour détecter les pathogènes associés aux IST dont l’incidence est la plus élevée.1

 

La maîtrise d’un problème de santé mondial

 

Le cancer du col de l’utérus peut être évité à près de 100% et pourtant, environ 530 000 femmes dans le monde développent encore cette maladie chaque année. Environ 270 000 femmes meurent inutilement de cette maladie, la plupart dans des pays à faibles et moyens revenus où l’accès aux soins de santé est difficile.6

 

«L’élimination du cancer du col de l’utérus en tant que problème de santé mondial est cependant possible pour tous les pays. Nous savons ce qui fonctionne et nous savons comment prévenir et contrôler cette maladie», déclare le Dr Princess Nono Simelela de l’Organisation mondiale de la santé.

 

Dans presque tous les cas, le HPV est la cause connue du cancer du col de l’utérus.7 Roche propose un portefeuille complet de produits dans le domaine du cancer du col de l’utérus, qui sont axés sur le dépistage primaire de l’ADN du HPV en vue d’identifier les femmes à risque. Ces produits comprennent des tests de triage et de diagnostic ainsi que des stratégies de prévention. Plus d’informations sur le rôle du HPV dans le cancer du col de l’utérus et sur l’engagement de Roche pour créer un monde où aucune femme ne doit plus mourir de cette maladie.

Informations supplémentaires

Programme d’accès mondial (Global Access Program) - VIH
 

Plus de 35 millions d’individus dans le monde sont infectés par le VIH.

En savoir plus

Programme d’accès mondial (Global Access Program) - HPV
 

Roche s’est engagée à lutter contre le cancer du col de l’utérus dans le monde entier.

En savoir plus

Infections sexuellement transmissibles
 

Un risque sanitaire sérieux dont la portée est considérable.

En savoir plus

 

  1. World Health Organization (WHO). Available at:www.who.int/en/news-room/fact-sheets/detail/sexually-transmitted-infections-(stis) [Accessed May 2019]
  2. World Health Organization (WHO). (2012). Available at: http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/75181/1/9789241503839_eng.pdf [Accessed May 2019]
  3. Low N, Broutet N, Adu-Sarkodie Y, et al. (2006). Lancet 368, 2001–2016
  4. Centers for Disease Control and Prevention (CDC). (2017). Available at: http://www.cdc.gov/std/stats17/default.htm [Accessed July 2016]
  5. European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC). (2015). Available at:http://ecdc.europa.eu/en/publications/_layouts/forms/Publication_DispForm.aspx?List=4f55ad51-4aed-4d32-b960-af70113dbb90&ID=1373 [Accessed May 2019]
  6. World Health Organization (WHO). Available at: https://www.who.int/cancer/prevention/diagnosis-screening/cervical-cancer/en/ [Accessed June 2019]
  7. World Health Organization (WHO). Available at: https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/human-papillomavirus-(hpv)-and-cervical-cancer  [Accessed June 2019]

 

Found 0 results in
Filtres
...
    ...